Georges Braque
Fruits sur une nappe et compotier, 1925
Huile sur toile ; 130,5 x 75 cm
Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris. Achat à l’artiste 1947
© Georges Braque, VEGAP, Bilbao, 2014
Photo © Bertrand Prévost - Centre Pompidou, MNAM-CCI/Dist. RMN-GP


Natures mortes
1919–1929

En savoir plus

En 1919, pour sa deuxième exposition individuelle à la Galerie de l’Effort Moderne de Léonce Rosenberg, Braque présente une série de natures mortes sur laquelle il continue de travailler durant toute la décennie postérieure. Ces œuvres sont un prolongement du cubisme synthétique, dont elles reprennent les compositions bigarrées aux couleurs uniformes, en adoptant maintenant des formats allongés. Souvent centrées sur des motifs récurrents, tels que guéridons, cheminées ou compotiers — un objet qui évoque son admiration pour Cézanne — ces œuvres combinent harmonieusement la forme, la couleur et la matière.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de Cookies.